Les chiens de meute

 La chasse à courre, c'est avant tout l'art de chasser avec des chiens, et rien qu'avec des chiens ! Peu importe l'animal chassé, le territoire, le climat, le nombre de participants ; Au final il y a une meute qui chasse par atavisme et dressage, et des hommes qui assistent et encadrent un spectacle qui n'existe que pour et par les chiens.

  Nos chiens courant, un patrimoine vivant pour la France

 C'est pourquoi le veneur leur voue un amour infini et entretient avec eux des relations aussi fortes que subtiles. Nous cherchons sans cesse à mieux les comprendre, à créer avec eux plus d'intimité, à apprendre d'eux aussi beaucoup, tant leurs aptitudes à chasser sont sans communes mesures avec celle de l'homme. Avec environ 17.000 chiens, les meutes de chiens de vènerie n'ont jamais été aussi nombreuses en France.et nous sont enviées dans le monde entier. On appelle  chien d'ordre le chien de vènerie, car  seul celui-ci chasse en meute, un seul animal, et que la meute tout entière est attentive et aux ordres de celui qui la dirige pendant la chasse. Un équipage n'aurait aucune chance de prendre si les chiens n'étaient pas créancés sur un animal donné, s'ils chassaient plusieurs animaux au cours d'un même laisser-courre et encore moins s'ils ne chassaient pas en meute en utilisant les talents et les personnalités de chacun des composants du groupe. Cette mise aux ordres des chiens résulte autant de leur origine que du dressage effectué par l'homme, quotidiennement au chenil et régulièrement à la chasse. C'est ce qui explique que les chiens, en dépit de leur instinct naturel de forcer un animal sauvage ne soient nullement ressifs.

 La France est le pays du monde où il existe le plus grand nombre de races de chiens courants. Le standard des chiens courants édité sous l'égide de la Société Centrale Canine en dénombre 38, dont 6 sont utilisées en grande  vènerie : le Français tricolore, le Francais blanc et noir, l'Anglo Francais tricolore, l'Anglo Français blanc et noir, le Poitevin et le Fox Hound. En petite vènerie ( lièvre, renard et lapin) on trouve aussi l'Anglo -français de petite vènerie et parfois certaines races de bassets. Ces races, travaillées avec amour par les équipages depuis plusieurs siècles, font partie du patrimoine de ce pays. Utilisés pour forcer un animal sauvage après plusieurs heures de poursuite, les chiens de nos équipages doivent être de véritables athlètes, possédant toutes les aptitudes physiques pour pouvoir galoper, par tous les temps, dans tous types de terrain et à un rythme soutenu pendant plusieurs dizaines de kilomètres.


Newsletter

Contactez-nous

Vous souhaitez exposer, contactez-nous.

Tél. :06.61.38.15.68

exposange@hotmail.fr
Autres Contacts : Office de Tourisme Les Ducs de Haute Sologne